Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fonctionnairemalgremoi

Le blog de fonctionnairemalgremoi

Après la sortie du livre"fonctionnaire malgré moi" ce blog est maintenu pour permettre l'expression des fonctionnaires sur l'évolution du service public tel qu'ils le ressentent...


La RSE, une piste intéressante ou un serpent de mer?

Publié par fonctionnairemalgremoi sur 8 Octobre 2012, 07:11am

Catégories : #commentaires experts et témoignages

http://a407.idata.over-blog.com/3/00/05/23/serpent.jpg

Excellente initiative ! Fonctionnaire depuis moins longtemps j'ai déjà gouté aux affres de l'abus de pouvoir, de la dévalorisation et du harcèlement moral en fait. Il semblerait en effet que l'absence de contrôle chez les élus et le mode de fonctionnement de certains aboutisse assez fréquemment à ces abus. Il serait dommage en effet de "jetter" toute la fonction publique pour autant, je suis également pour une modification des modes de management et un meilleur controle des élus. La RSE peut-être une piste également...

Propos de l'auteur :

L'article 225 de la Loi Grenelle 2 concernant la Responsabilité Sociale des Entreprises a déjà, et continue, à faire couler beaucoups d''encre, de réflexions, d'expérimentations, d'hésitations, d'oppositions etc...Un décret largement amendé par les parlementaires en France en début d'année a vidé de sa substance les règles de transparence des entreprises...Aujourd'hui, la question est remise sur le feu à en juger par ce site par exemple http://www.reporting-rse.com/index.php?option=com_easyblog&view=tags&layout=tag&id=8&Itemid=1

Ce chantier réflextif sur la prise en compte du social par les entreprises peut constituer en effet une piste intéressante, mais lorsque je vois le "serpent de mer" qui caractérise sa mise en oeuvre, je m'interroge tout de même sur son efficacité. 

Je reste sur ma position que les Etats-Employeurs doivent montrer l'exemple, avant d'imposer aux entreprises tel type de management "durable".

Au creux de la crise qui n'en fini plus, où l'impression générale est des plus mauvaise, des actes forts telle que la prise en compte réelle d'une nécessité d'un contre pouvoir au sein des services publics, puis ensuite, dans les entreprises, pourraient redonner de l'espoir aux salariés. Je ne crois pas aux mesures incitatives, mais aux mesures contraignantes dans ce domaine. Sans contre-pouvoir efficace, le pouvoir en place peut devenir aveugle avec les effets dévastateurs que nous pouvons imaginer.

Les abus de pouvoir ont un côut humain et financier qu'il conviendrait de prendre en compte de façon urgente aujourd'hui.

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents