Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fonctionnairemalgremoi

Le blog de fonctionnairemalgremoi

Après la sortie du livre"fonctionnaire malgré moi" ce blog est maintenu pour permettre l'expression des fonctionnaires sur l'évolution du service public tel qu'ils le ressentent...


L'handicap n'est pas toujours une priorité pour nos élus !!!!

Publié par fonctionnairemalgremoi sur 26 Février 2014, 07:16am

Catégories : #Evènements

chaise-roulante.jpg

 

Extraits de l'article paru dans La Gazette des communes du 25 février 2014 :

 

Le gouvernement doit annoncer mercredi 26 février 2014 de nouveaux délais pour rendre lieux publics et transports accessibles aux handicapés, qui pourraient donner aux acteurs trois à neuf ans supplémentaires par rapport à l'échéance de 2015.

La loi sur le handicap de février 2005 avait fixé l’objectif de rendre accessibles dans les dix ans les bâtiments recevant du public ainsi que les transports.

L’Association des Paralysés de France (APF) déplore les nouveaux délais, soulignant que « la première loi sur l’accessibilité date de 1975, c’est-à-dire de 40 ans ».

Le dernier baromètre annuel publié par l’APF, centré sur le handicap moteur, estimait que les villes ont fait des progrès, mais qu’à peine plus de la moitié des écoles et seulement 42% des réseaux de bus sont accessibles.

Propos de l'auteur :

Voici encore un aveu de la puissance publique à ne pas vouloir considérer dans ses priorités de politiques publiques les conditions d'accès des personnes handicapées.

Même si le dispositif législatif concerne tous les acteurs économiques, les administrations publiques ne devraient-elles pas, dans ce domaine en particulier, montrer l'exemple? 

J'ai en mémoire il y a 8 ans déjà, dans une commune où j'ai travaillé en qualité de DGS, avoir proposé aux élus une rampe d'accès dans une école primaire (je voyais tous les jours ce jeune homme dans sa chaise roulante se faire aider par des camarades pour accèder en classe de la cour de récréation), et à ce jour, ces travaux n'ont toujours pas été réalisés !

L'adjoint aux travaux m'avait même précisé que la réfection des trotttoirs était plus visible des électeurs !

Le Maire ajouta "il faut toucher le plus grand nombre, parfois il faut savoir être politique" !

Moi j'ai toujours pensé que la politique au sens noble du terme était de protéger les minorités justement !

Les raisons financières seront évoquées bien entendu et  les élus adopteront une Loi de prolongation outrancière, alors que la Cour des Comptes vient de dénoncer les 2 Milliards de frais de communication et de réception des collectivités territoriales, sans compter les frais des dépenses de nature "politicienne" en frais de personnels politiques, et autres dépenses de prestiges qui ne semblent pas avoir étonnemment identifiés !

Une proposition de Loi déposée en octobre 2013 sur le plafonnement des dépenses de communication a été mise de côté....

Le financement des travaux pour l'accès des services publics aux personnes handicapées peut être réalisé par un transfert des crédits affectés aux dépenses de com et politiques ne serait-ce qu'une année ou deux ! 

En cette période de campagnes électorales, nos élus seraient bien inspirés d'intégrer dans leur programme cette volonté de privilégier des travaux d'urgence en se privant de ressources inutiles à l'intérêt général.  

Et pourtant, après les élections, les nouveaux élus voudront "marquer" leur territoire, avec un nouveau logo, un nouveau bulletin, des recrutements supplémentaires et de grandes affiches sur panneaux publicitaires avec leur tête en grand pour annoncer qu'ils avancent !

Et durant ce temps, nos jeunes et moins jeunes handicapés n'avancent pas !

Jean-Michel Fortin, auteur

 

 

 

Commenter cet article

sirene 26/02/2014 21:36


Toute a fait beau partage bonne soirée bisous Evy

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents