Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fonctionnairemalgremoi

Le blog de fonctionnairemalgremoi

Après la sortie du livre"fonctionnaire malgré moi" ce blog est maintenu pour permettre l'expression des fonctionnaires sur l'évolution du service public tel qu'ils le ressentent...


critique littéraire chez Parutions.com "faut-il réformer la fonction publique?"- septembre 2012

Publié par fonctionnairemalgremoi sur 5 Septembre 2012, 07:01am

Catégories : #Avis des lecteurs

loupe1

      Réformer la fonction publique ?...

«La Loi est l’expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu’elle protège, soit qu’elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents».

L’article 6 de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen entendait notamment établir la méritocratie dans la fonction publique. Dessein tout à fait louable. Malheureusement, la réalité ne serait pas aussi idyllique que la lettre des textes officiels le laisserait supposer.. Il existerait un grand écart entre la théorie et la pratique…

A tel point, que de plus en plus de fonctionnaires prennent la plume pour rendre compte des travers du système. Après notamment Zoé Shepard (Absolument dé-bor-dée, 2010) et Henri Rouant-Pleuret (Abruti de fonctionnaire, 2011), c’est au tour de Jean-Michel Fortin de publier un ouvrage pour témoigner des vicissitudes de la fonction publique territoriale. Assurément, elles sont tout à fait avérées et nombreuses, comme Jean-Michel Fortin a pu le remarquer durant ses trente-deux années de carrière.

Depuis les célèbres lois Defferre relatives à la décentralisation et toutes celles qui se sont succédées jusqu’à aujourd’hui, les conditions de travail des fonctionnaires se sont sensiblement détériorées. Certains élus se comportent en effet comme de véritables petits roitelets, ce qui a pour conséquence d’aggraver les tendances à l’électoralisme et au clientélisme. Les excès de pouvoir seraient quant à eux devenus monnaie courante.

Ce n’est pas tout : les réseaux et le phénomène du copinage se seraient profondément enracinés au cœur de la fonction publique territoriale. Une certaine forme d’élitisme se serait diffusée avec l’emploi de plus en plus fréquent de personnes directement sorties de grandes écoles recourant aux méthodes de management les plus brutales. Contrairement aux idées souvent véhiculées, la protection des fonctionnaires ne serait pas aussi confortable qu’on le dit, les employeurs disposant de pouvoirs exorbitants.

Pourtant, la situation ne serait pas aussi désespérée. Loin de céder à tout fatalisme, Jean-Michel Fortin esquisse quelques pistes de réforme pour améliorer les choses. Ce fonctionnaire entré dans la carrière à dix-neuf ans propose notamment la mise en place d’une charte managériale de la fonction publique, une meilleure protection des fonctionnaires en leur permettant de saisir une juridiction paritaire et un service de contrôle de type Inspection générale sous l’égide de l’État. Pour faire avancer ses idées, Jean-Michel Fortin dispose également d’un blog.


Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 04/09/2012 )

http://www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=4&srid=94&ida=14894

Commenter cet article

sirene 05/09/2012 21:33


Mon petit passage pour te souhaité une bonne soirée bisous evy 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents