Le blog de fonctionnairemalgremoi

Le blog de fonctionnairemalgremoi

Un livre qui peut être utile pour toutes les personnes qui refusent la fatalité et qui pourront puiser des ressources dans des luttes que j'ai menées au sein de ma carrière mouvementée (copinages, harcèlement, humiliations...). Des actes que j'ai vécu et contre lesquels je me suis défendu et qui aujourd'hui ont été multipliés par 10! On parlait moins de ces phénomènes au travail à l'époque décrite dans mon livre, mais il est plus que d'actualité aujourd'hui !


Commentaire d'Annie Jouan, Présidente de SOS fonctionnaire victime

Publié par fonctionnairemalgremoi sur 18 Mai 2012, 16:26pm

Catégories : #Avis des lecteurs

bienveillance au travail - appel-

Au titre de l’ouvrages j’ajouterais "ou comment perdre ses illusions" quand on est gentil, dévoué à la cause commune, de bonne volonté. L’auteur raconte très simplement, sans jamais nous lasser, son itinéraire de carrière, ses tribulations de mairies en mairies au gré des changements de grades, de services, de postes, ses démêlés avec l’institution. C’est un document sur le fonctionnement interne des municipalités, la dualité Administration/ Politique, les dérives managériales sources de stress profond. Jean Michel FORTIN a traversé et éprouvé les réformes, il en décrit avec précision les applications, nous livrant la description d’un système qui ignore de plus en plus la justice, la qualité de la vie, la franchise, le respect de l’être humain. Livre instructif que je vous recommande... 

 

sos-fonctionnaire-victime-logo-.png

Commentaire de l'auteur :

Si vous parcourez le site de cette association (en lien sur la colonne de droite) vous pourrez découvrir les nombreux cas de suicides qui émaillent la fonction publique. Saviez-vous que déjà en 2005 la France enregistrait 250 victimes de suicides dans la fonction publique, le même chiffre qu'aux Etats Unis, cinq fois plus grands !

Ces suicides ne sont qu'une partie émergée de l'iceberg, il est donc urgent de revenir aux fondamentaux et de lutter contre certaines pratiques managériales liées au culte de la performance aveugle et destructeur de talents.

Je remercie Annie Jouan pour son commentaire mais surtout la remercie pour son dévouement à cette noble cause d'aider les personnes en difficulté avec son association que je vous encourage à soutenir.

je partage également le slogan de l'association : 

Subir ou l'ouvrir, on peut choisir.

 

 

 


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog