Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fonctionnairemalgremoi

Le blog de fonctionnairemalgremoi

Après la sortie du livre"fonctionnaire malgré moi" ce blog est maintenu pour permettre l'expression des fonctionnaires sur l'évolution du service public tel qu'ils le ressentent...


8 Milliards d'économies possibles dans la masse salariale de la Fonction publique, à effectif constant !

Publié par fonctionnairemalgremoi sur 30 Décembre 2012, 07:42am

Catégories : #commentaires experts et témoignages

 

http://fr.ugal.com/public/2848/6578/tarifsiteinternetugal.jpg

Il y a un proverbe suédois qui dit " si tu veux atteindre le sommet de l'arbre, c'est le ciel qu'il faut viser", c'est pour cela qu'après avoir longtemps hésité au risque de passer pour un idéaliste, je lance ce chiffre d'économies possibles (objectif) dans la masse salariale de la fonction publique territoriale (sachant qu'elle ne représente qu'un tiers des fonctionnaires et qu'il peut donc se multiplier par 3 en théorie puisque les mêmes maux créent les mêmes effets), tout en conservant les effectifs actuels à taux constants.

Une toute récente étude vient de fixer le taux d'absentéisme dans la fonction publique à 9%, et, mon chiffre totalise 11% de la masse salariale et ne concerne l'absentéisme que pour 5,75%, je m'explique :

Un ensemble imporant d'experts estiment que les Risques Psycho Sociaux (RPS) dans la fonction publique (dépressions-burn out etc...) s'expriment soit par des arrêts maladies, donc l'absentéisme; soit par un présentéisme forcé, donc la placardisation; soit par une présentéisme à reculons, donc la démotivation et enfin par des emplois de substitution pour compenser, donc des emplois fictifs.

Le nombre de fonctionnaires territoriaux est de 1 800 000, tandis qu'il y a 56 000 employeurs (Mairies-Intercommunalités-Départements-Régions-Etablissements Publics)

Le salaire moyen avec les charges employeurs d'un fonctionnaire coûte pour la collectivité 49 000€

En partant du principe qu'en moyenne 3 fonctionnaires par employeurs (1) sont touchés par le RPS, 168 000 fonctionnaires territoriaux seraient potentiellement concernés par ce phénomène et se répartiraient ainsi :

 

- 1,5 équivalent temp-plein : pour l'absentéisme liés au RPS

- 0,5 équivalent temp-plein : pour les placards

- 0,3 équivalent temp-plein : pour un présentéisme à reculons 

- 0,2 équivalent -emp-plein : pour les emplois fictifs

 

(1) Evidemment il s'agit d'une moyenne et certaines petites collectivités ne sont pas touchées par ce phénomène tandis que d'autres plus grosses dépassent largement ce chiffre...

Pour résumer quantitativement : 150 000€ d'économies possibles sur la masse salariale (49000€ +3), à effectif constant, par établissements locaux (56 000), donc pour la seule fonction publique territoriale = 8,4 Milliards par an ! 

Précisions : Dans mes estimations je n'ai pas pris les coûts indirects comme par exemple les frais contentieux, de gestion des dossiers des agents concernés par les services supports, les frais médicaux supportés par la sécu....., et même si je me trompais de 90%, il resterait tout de même 840 millions d'économies possibles tous les ans.

Pour résumer qualitativement : La luttre contre les risques psycho sociaux dans la fonction publique constiitue une véritable source d'économies potentielles dans la gestion des deniers publics, avec à la clé une meilleure gouvernance des talents et des potientiels humains composant les organisations publiques. Evidememnent, cela passe par une réforme profonde des modes de gouvernance, à l'origine des RPS, comme tous les experts le savent. 

Puisque l'Etat recherche des économies tout en voulant optimiser la qualité du service public, cette piste doit être une priorité car elle a pour vertue d'associer l'économie et la gestion des ressources humaines.

Il faut donc que chaque employeur public se fixe pour objectif de réduire de 11% ses coûts RPS de masse salariale à effectif constant en acceptant de prendre à coeur ce problème, certes compliqué mais pas inaccessible, pour cela, il lui suffit de viser le ciel...

Cette politique RH permettrait aussi de sortir de la logique de réduction de moyens qui n'a pour seul effet que d'augmenter les problèmes RPS et donc augment encore davantage les coûts. 

Maintenant ces chiffres sont toujours contestables (à la hausse ou à la baisse), mais j'attends des contre-arguments dans ce cas.

Jean-Michel Fortin

 

Commenter cet article

fonctionnairemalgremoi 08/03/2013 16:44


Merci pour cette information fort utile  

patrick 08/03/2013 11:17


Article qui est conforté par la dernière étude Sumer.


Voir article publié sur inforisque.info:


http://www.inforisque.info/actualite-du-risque/article.php?id=4172


cordialement,


Patrick

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents